Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Centre Medem Arbeter Ring

Un incident technique de l'hébergeur a perturbé le site du Centre Medem. La version que vous avez sous les yeux tente de remédier provisoirement à cet incident.

Nous espérons qu'une version opérationnelle complète sera disponible en fin de semaine prochaine.

Merci de votre patience                                                                                                              Le Comité.

Centre Medem

52 rue René Boulanger 75010

01 42 02 17 08

Vous pouvez consulter et télecharger  le programme ici !

 

Cours  de langues

Ateliers loisirs

Conférences

Chorale Didl-Dam

Séminaires/Midrash

 

Nous écrire

Entre 2 P...

jeudi 1er mars 2018

 

Le mois de mars est traditionnellement le mois de Pourim, d’Esther, celle dont la conduite, l’intelligence, l’audace permirent d’éviter le massacre d’un peuple. Et pourtant nombre d’Esther continuent d’être victimes de comportements inappropriés, violents, assassins.

Et ce n’est pas un hasard si les trois premières activités de ce programme de mars-avril font la part belle à leurs talents, à leur intelligence, à leurs luttes : Les Marx Sisters, Dominique SCHNAPPER, Liliane KANDEL, Laurie LAUFER, Martine MATTATIA, Isabelle STEYER, Arlette ZILBERG.

D’autres femmes figurent aussi dans ce programme.

Non pas par culpabilité ou pour établir artificiellement une quelconque parité mais juste pour ce qu’elles ont à dire, à transmettre à expliquer, à partager. On les trouve aussi bien en politique (Elise FAJGELES), en littérature (MichèleTAUBER, Annette FERN), dans le domaine de la mémoire et de la psychanalyse (Alessandra Berghino), dans l’étude biblique (Isabelle COHEN) ou dans la musique (Missirlou/Muriel Hirshmann).

Le mois d’avril est traditionnellement le mois de Pessah, de l’exode, cette marche forcée d’une population esclave vers sa libération. Et ce n’est pas un hasard non plus si ce programme consacre une partie de ses soirées aux thèmes de l’asile et de l’immigration, aux massacres à grande échelle de civils en Syrie, et plus généralement à la violence du monde (voir p. 8 et 13). Le fanatisme aveugle, l’antisémitisme, le racisme, les dérives sectaires, complotistes et conspirationnistes, l’inculture paresseuse, l’individualisme sauvage, autant de figures qui alimentent le terrorisme (voir p. 15)et le sentiment ultranationaliste qui bouillonne en Europe (voir p. 6, 15 et 17).

Le 19 du mois d’avril, immanquablement, se tiendra la commémoration de l’Insurrection du ghetto de Varsovie dans les lieux de la République de la Mairie du Xe arrondissement, organisée par le Centre Medem et le CLEJ. Pour ce 75e anniversaire d’un minuscule phénomène dans l’histoire militaire de la IIe Guerre mondiale mais immense événement dans les mémoires en lutte contre le nazisme et dans la mémoire juive en particulier, d’autres organisations ont souhaité s’associer à la cérémonie : l’association des Amis de la Commission Centrale de l’Enfance (AACCE), l’Union des sociétés juives de France (Farband), l’Union des Juifs pour la Résistance et l’entraide (UJRE), le Cercle Bernard Lazare (CBL), l’Hachomer Hatzaïr.

C’est donc ensemble que nous évoquerons cet acte de bravoure qui s’est répété dans nombre de ghettos et dans les camps d’extermination.

Entre Pourim et Pessah, je souhaite que cet instant puisse chasser un peu de la violence du monde.

Amicalement.

Léopold BRAUNSTEIN Président du Centre Medem-Arbeter Ring

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus